J’ai une mise à jour à communiquer concernant le centre communautaire Dempsey. Avec la location récente d’une ancienne maison de retraite située sur le chemin Corkstown, entre autres initiatives, l’équipe des Services du logement de la Ville a augmenté la capacité du réseau de refuges pour soutenir les femmes en situation d’itinérance.

Des plans sont en cours pour transférer les femmes résidant actuellement au centre communautaire Dempsey vers un nouveau refuge situé sur l’avenue Carling et soutenu par Cornerstone Housing for Women. Si les choses continuent à se dérouler sans heurts, la transition complète de Dempsey devrait être achevée au cours de la semaine prochaine.

Le calendrier de reprise des activités et de la programmation du centre communautaire Dempsey n’a pas encore été entièrement défini. Une fois que les femmes auront complètement intégré leur nouvelle résidence à la fin du mois, le personnel commencera à évaluer les besoins du bâtiment, ainsi qu’à le nettoyer et à effectuer les réparations nécessaires pour qu’il puisse de nouveau être utilisé par la communauté.

Pour renouer avec la communauté, la Direction générale des loisirs, de la culture et des installations proposera des programmes d’accueil, la location d’espaces et des programmes gratuits pour les enfants et les jeunes. Je suis ravi de voir que ce site servira à nouveau pour des programmes de loisirs. Le personnel de la Ville est ravi d’accueillir à nouveau nos partenaires dans le bâtiment! De plus amples renseignements sur l’ouverture seront communiqués dans les semaines à venir. Le personnel travaille actuellement à une ouverture à la fin de l’été 2024.

Toutefois, le ministère des Affaires municipales et du Logement a annoncé des modifications des exemptions aux exigences du Code du bâtiment, ce qui a permis ces dernières années d’utiliser des installations de loisirs comme centres de débordement en cas d’urgence. Les modifications apportées aux exemptions indiquent que toutes les installations existantes bénéficient de droits acquis et qu’aucune nouvelle installation non destinée à un usage résidentiel ou d’occupation ne peut être ouverte ou exploitée dans le cadre de la législation ou de l’exemption. Cela signifie que même si l’intention est d’utiliser le centre Dempsey pour des programmes communautaires cet automne, si l’aménagement d’un abri devait nécessaire, il reste l’un des sites bénéficiant de droits acquis.  Cela dit, les Services du logement continuent de travailler sur de nombreuses options destinées à un usage résidentiel et/ou de refuge afin de réduire la dépendance à l’égard des installations de loisirs. Ces stratégies et options comprennent la transformation de bureaux en logements temporaires pouvant accueillir jusqu’à 130 personnes, la mise en place de structures Sprung conformément aux instructions du Conseil, et l’étude de la possibilité d’acheter ou de louer des installations supplémentaires pour soutenir le secteur.